Capoeira Angola

Le GCAC est le groupe de capoeira Angola du Mesre Barba Branca de Salvador de Bahia. Le groupe GCAC France propose des cours et stages de Capoeira Angola sur Lyon et Rhône Alpes (Grenoble, Privas, Aubenas, Jaujac).

Accueil du site > Le GCAC > Mestre Barba Branca

Mestre Barba Branca

GCAC 2003

Pourquoi « la rode » ?
Parce qu’anciennement ou plutôt selon les anciens maîtres, dans les terreiros ou dans les senzalas, on faisait toujours une rode. La rode c’est l’univers, c’est une planète ou alors la rode symbolisait la planète, non……symbolise la planète. Anciennement dans la rode, il y avait les personnes du candomblé, et de la capoeira, qui faisaient leurs mouvements, leurs rituels. Et c’est pour ça qu’on l’appelle rode de capoeira.

Si tu observes lors d’une fête de candomblé, les bahiannaises qui dansent, et les entités, c’est une rode, elles dansent dans une rode, c’est l’univers. Et c’est pour ça qu’on l’appelle rode de capoeira.

Quelle est la fonction du maître de capoeira ?

La fonction, c’est accompagner ! C’est conduire ses élèves, et avoir des élèves, car sans élèves il n’y a pas de maîtres. Si tu n’as pas d’élèves, tu n’es pas un maître ! Tu dois avoir des élèves pour pouvoir apprendre et savoir conduire les élèves jour après jour et dans la capoeira.

C’est difficile d’enseigner le chemin pour devenir maître ?
Ca dépend de chaque personne, mais c’est difficile. C’est difficile de faire en sorte que la personne comprenne car l’être humain est complexe, c’est très difficile.
Mais ils assimilent peu à peu…car, la chose est la suivante : d’abord il y a l’âge du tigre, quand tu es très bagarreur, mais cela passe. Après arrive l’âge du dragon, je parle en termes chinois, c’est plus léger comme étape, on a plus de discernement, on est plus…on réfléchit deux fois aux choses avant d’agir, tu comprends, c’est la même chose en capoeira.

On pense que la capoeira n’a pas de philosophie mais oui, elle en a. Mais les personnes ne savent pas comment en parler, car la capoeira angola est plutôt oral qu’écrite. Alors ces questions là sont bonnes à poser car on pourrait mettre ces choses là par écrit. Dans notre cas, la capoeira est orale, c’est la même chose que pour le candomblé. Il y a des choses que je ne peux pas transmettre, je ne peux pas, non, je ne sais pas comment les transmettre.
C’est pour cela que la relation maître/élève devient plus difficile, pour que lui puisse être maître, ça dépend de lui aussi, il y a des élèves qui ne veulent pas être maître, ils veulent seulement jouer du berimbau. Car il y en a toujours un qui a le don d’enseigner, et des autres pas. Certains veulent seulement jouer ( tocar) du berimbau. Ils ne veulent pas enseigner ni prendre la responsabilité de transmettre ce qu’ils ont appris, mais bon c’est le droit de chacun.

Est-ce toujours le plus vieux qui est respecté ?
Oui, dans mon cas devant mestre João Pequeno, je suis toujours élève par rapport à son âge, à la vie qu’il a eu, il y a ce respect. Mais ... je suis encore nouveau né, je suis encore à quatre pattes.

Les origines de la capoeira et qu’est ce que c’est que la capoeira angola ?
(A suivre page suivante ...)


Rentrée Capoeira 2019/20, Adultes et Enfants


Mis en ligne le 14 septembre 2019

ADULTES/ Adultos : La rentrée des adultes aura lieu le 16 septembre 2019 Une Roda sera proposée un vendredi par mois.(Troisième vendredi du mois) Uma Roda por mês a terceira sexta feira de cada mês Au niveau des (...)

EN SAVOIR PLUS


   
© Grupo capoeira angola Cabula 2002 -