Capoeira Angola

Le GCAC est le groupe de capoeira Angola du Mesre Barba Branca de Salvador de Bahia. Le groupe GCAC France propose des cours et stages de Capoeira Angola sur Lyon et Rhône Alpes (Grenoble, Privas, Aubenas, Jaujac).

Accueil du site > Le GCAC > Mestre Barba Branca

Mestre Barba Branca

Aucun rapport avec le costume des esclaves ?
Non, écoute bien : tout évolue. Le noir a commencé….quand il était « mal habillé », il voyait les autres personnes de la cour, tout beau, il disait « Bah, si ils peuvent moi aussi je le peux ! » « Ce n’est pas parce que je suis noir, même si je suis noir, je peux être joli ! ». Alors il mettait aussi des jolis habits, il était élégant. C’était un caprice. Si tu regardes tous les vendredis quad tu vas à l’église, tout le monde est en blanc. Beaucoupp de maîtres vont à l’église en blanc. Au candomblé aussi on est en blanc.

Que signifient les surnoms de capoeira ?
Anciennement il y avait des baptêmes dans la capoeira angola comme dans la capoeira régionale, là on donnait un surnom.
Sauva (contramestre du GCAC) parce qu’il ressemble à une petite fourmi. Barba Branca parce que q j’avais déjà la barbe blanche.

L’autre contramestre du GCAC, « Olhos de Anjo » (yeux d’ange), parce qu’il regarder les filles avec des yeux doux et il les fait toutes tomber.

Il est nécessaire de donner un surnom ?
Non ce n’est pas nécessaire mais on le donne par rapport au caractère de la personne, si on trouve qu’il a une belle personnalité.

Tout le monde a un nom de capoeira ?
Non…Pas tout le monde…Maître « Diogo », il est seulement connu comme maître diogo, son nom est « Diogo de Escanha Moço », « Zacharias Boa Morte » c’est son nom, c’est le maître Zacharias de Morte. « Bon cabrito » parce qu’il se prenait des raclées dans les rodes, c’est à cause d’un dicton qui dit « Le bon cabri ne braie pas ! »

Et est ce que le maître aime bien donner des noms aux élèves ?
Y en a qui aiment bien, y a des autres non, alors c’est leurs camarades qui leur donnent des surnoms.

Différences entre régionale et angola ?
Y en a peu… La capoeira angola est primitive, c’est la capoeira mère, c’est une capoeira…on sait comment elle est nous….plus technique, moins violente.

La régionale est une capoeira faite et créée avec des séquences, des séquences de Bimba, des séquences à lui, des mouvements plus combinés, elle est presque similaire à l’angola sauf qu’elle est plus haute, elle a des mouvements plus hauts, plus rapides, les toques aussi sont plus rapides, et il y a qu’un seul berimbau

Pourquoi la régionale est restée une capoeira qui se joue debout ?

Maintenant elle est comme ça, anciennement elle n’était pas comme ça, anciennement on descendait beaucoup plus le jeu, plus maintenant.
Sauf que les mouvements qui étaient faits en bas étaient plus ouverts.
Mais aujourd’hui, ça a tout changé. Aujourd’hui la régionale est mélangée, ils ne sont pas tous comme ça mais ils ont changé… C’est comme je t’avais dit, ils ont mis du jujitsu, de la boxe… karaté, alors c’est tout mélangé, comme un cocktail d’avocat (« vitamina de abacate »), tu mélanges, tu mélanges, les uns voulant tuer les autres, ça c’est pas général à tout le monde. Il y a des régionales qui font une capoeira jolie, à l’ancienne… mais pas tous…

Quelles sont les valeurs de l’angola ?
(A suivre page suivante ...)


Rentrée Capoeira 2019/20, Adultes et Enfants


Mis en ligne le 14 septembre 2019

ADULTES/ Adultos : La rentrée des adultes aura lieu le 16 septembre 2019 Une Roda sera proposée un vendredi par mois.(Troisième vendredi du mois) Uma Roda por mês a terceira sexta feira de cada mês Au niveau des (...)

EN SAVOIR PLUS


   
© Grupo capoeira angola Cabula 2002 -